Storytelling, késako ?

 

Oui, encore des mots en anglais, mais le mot storytelling est un terme très largement utilisé en français et qui n’a pas de traduction équivalente. Le storytelling existe depuis très longtemps, c’est l’art de raconter des histoires. Au départ, raconter des histoires permettait de transmettre des valeurs et des traditions aux nouvelles générations. Certaines histoires étaient vraies, d’autres inspirées de faits réels et quelques unes inventées de bout en bout. Ces histoires étaient racontées dans le but d’éduquer et de former de façon ludique, ainsi les jeunes retenaient les leçons plus facilement.

Le storytelling a été remis au goût du jour dans les années 90 aux Etats-Unis pour manager des équipes dans les grandes entreprises, pour fédérer les salariés autour de valeurs et de projets communs. Et dans les années 2000, la politique s’est emparé de cette technique pour les campagnes électorales pour ensuite arriver naturellement dans le milieu des entreprises. Maintenant, l’art de créer son storytelling est un domaine à part entière que les entreprises prennent très au sérieux car il permet de vendre.

Nous allons nous concentrer sur le brand storytelling, c’est à dire le storytelling pour les marques.

Pourquoi créer un brand storytelling ?

Créer son propre storytelling pour sa marque permet de toucher et de sensibiliser le consommateur à son histoire, ses produits, ses valeurs, ses engagements en mettant de côté la partie technique, la partie rationnelle du produit …

Un bon storytelling permet de vendre ou de se vendre, car lorsqu’on touche les consommateurs, ils s’identifient plus facilement à la marque et l’acte d’achat se fera naturellement. Le consommateur aura ainsi l’impression d’acheter le produit mais aussi l’histoire de la marque, ce qu’elle représente.

Plus la marque sera proche de son consommateur, plus celui-ci se sentira appartenir à l‘histoire et à la marque. Vous l’aurez compris, le mot d’ordre est de créer de la proximité avec son consommateur, mais comment ?

Comment créer son storytelling ?

 

1/ Définir votre cible

Toucher son audience signifie la connaître, il vous faut ainsi définir votre cible, en terme d’âge, de sexe, de milieu social, de valeurs, d’engagements … Il est important d’étudier sa cible car cette partie vous permettra de travailler votre storytelling mais pas que, votre wording, votre communication etc ….

2/ Le langage à adopter

Dès que vous aurez déterminé votre cible, vous pourrez choisir le ton à adopter, votre langage. Vous ne pourrez pas raconter votre histoire de la même façon selon que  vous êtes une marque de luxe ou une marque de jouets en bois pour enfant.

3/ Les valeurs de la marque

Votre storytelling ne doit pas être une énumération de vos valeurs et de vos engagements mais il doit être le reflet de vos valeurs les plus fortes. Vos valeurs seront celles de vos consommateurs donc réfléchissez bien à cette partie.

4/ Faire rêver le consommateur

A travers votre histoire vous devrez faire rêver, sensibiliser, toucher vos consommateurs. Ne lésinez pas sur les rebondissements, le dramatique et le suspense. Plus votre histoire sera simple et incroyable, plus l’audience la retiendra et la racontera facilement. Votre histoire ne doit pas forcément être vraie, vous pouvez romancer la vérité ou l’inventer de A à Z. Tant qu’elle sera simple et accrocheuse.

Ce court-métrage réalisé par l’agence Marcel pour le joaillier Cartier illustre bien le pouvoir du storytelling. L’enseigne de luxe met en scène son emblème, la panthère, parcourir le monde dans un univers très poétique et esthétique.

5/ Des images/vidéos pour accompagner votre histoire

On dit qu’une image vaut 1000 mots et c’est vrai, accompagnez votre storytelling de photos fortes pour illustrer votre histoire ou d’une vidéo pour mettre en image vos propos. Grâce aux images, vous pouvez d’autant plus faire passer de l’émotion.

La Maison Goyard, malletier de luxe a choisi de raconter l’histoire de l’enseigne, la naissance des produits et le savoir faire de la Maison.

 

6/ De quoi doit être composé votre storytelling ?

Selon l’expert en marketing digital Neil Patel, il existe des éléments clés à introduire dans votre brand storytelling comme :

  • La raison de la naissance de votre entreprise

Votre storytelling peut être une histoire personnelle, ce qui est souvent le cas. Le héros de l’histoire, c’est souvent le créateur de l’entreprise. Mais sinon vous pouvez utiliser un personnage de votre entourage, parents, grands parents, frère et soeur…

Racontez sous une forme narrative la raison de la création de votre entreprise, comment elle est née.

  • Ce qui vous motive, vous et votre équipe à venir travailler tous les jours

Expliquez pourquoi vous faites ça, vos motivations à travailler dans ce projet. Expliquez vos valeurs et vos engagements.

  • Faire rentrer votre audience au coeur de votre entreprise

Et pour finir, faites en sorte de connecter votre audience avec votre entreprise, pour la convaincre qu’elle ne trouvera ces produits ou ces services nulle part ailleurs car votre histoire est unique.

 

Si votre entreprise est amenée à avoir du succès, cela ne doit pas être seulement pour vos produits et les services que vous proposez, mais surtout pour votre histoire et ce que votre marque représente. C’est cette partie qui fera la différence avec vos concurrents qui auront peut être le même produit mais jamais la même histoire que la vôtre.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *